Facebook Twitter Linkedin Email

Armor participe au G7 de l'environnement

Le 11 et 12 juin 2017, les ministres de l'environnement du G7 se sont réunis à Bologne en Italie pour conclure une semaine de plus de 70 évènements sur les questions climatiques et environnementales. Amor a été sélectionné au coté de deux autres entreprises (Schneider Electric et SPhere) pour apporter ses précaunisations.

Hubert de Boisredon, PDG du groupe AMOR, a d'abord rencontré les autres entreprises sélectionnés pour faire des précaunisations aux ministres et a axé son discours sur le besoin d'une politique RSE ancrée dans la stratégie du groupe, en rappelant "Les entreprises peuvent avoir un impact positif considérable sur le long-terme. Le monde attend qu'elles investissent plus encore pour la protection de l'environnement".

Le thème de la discussion portait sur la capacité des industries française à maintenir l'emploi sur nos territoires. Hubert de Boisredon a fait valoir l'investissement dans les très hautes technologies, qui ont permis à Armor de créer 80 emplois sur le territoire français. Mais ces innovations demandent des investissements considérables (60 millions d'euros en 5 ans pour Armor). C'est pour cela que l'entrepreneur a conclu que l'engagement des entreprises ne pourra pas se faire complétement sans l'appui de l'état : "Si nous voulons que nos pays fassent de la COP21 une réalité, il est nécessaire que les états apportent leur soutien financier aux entreprises innovantes. Celles-ci doivent devenir les leviers de la politique publique en faveur de l'environnement".

ARMOR